La banque, les taxes, les pensions...

Devenir propriétaire d’un bien dans le sud de l’Espagne est un rêve pour beaucoup de gens, et il est facile de comprendre pourquoi. Le style de vie décontracté, des paysages pittoresques, des plages dorées et une météo sans pareil attirent des milliers d’acheteurs chaque année. La vie est très agréable ici, mais il y a bien évidemment des aspects pratiques moins glamour que vous devez prendre en compte, l’organisation de vos finances, par exemple.

Heureusement, presque tout dans le sud de l’Espagne est moins cher que dans le reste de l’Europe du Nord. Et bien que l’on puisse mettre un peu de temps à la maîtriser, la réglementation financière de l’Espagne, les services et les procédures ne sont pas plus compliqués que dans votre pays.

Jetez un coup d’œil à notre guide rapide, puis vous pourrez ensuite de nouveau penser aux choses primordiales, comme la plage et où aller pour profiter d’un déjeuner !

La réglementation, les services et les procédures financières de l'Espagne ne sont pas plus compliqués que dans le reste de l'Europe

La réglementation, les services et les procédures financières en Espagne ne sont pas plus compliqués que dans le reste de l'Europe

La banque

Si vous achetez une propriété en Espagne, il est logique d’ouvrir un compte espagnol. Vous pouvez le faire en tant que résident ou non-résident, et c’est un processus très facile. Vous trouverez dans toutes les banques sur la Costa del Sol des anglophones dans les succursales, et certaines disposent également d’employés parlant couramment d’autres langues ou avec des notions.

Les deux principaux types de banques en Espagne sont d’une part : les banques commerciales pour les comptes courants, appelées « bancos », et d’autre part, les caisses d’épargne appelées « cajas », qui sont comme les banques mutualistes britanniques, bien que de nos jours leurs services respectifs tendent à être identiques.

Pour ouvrir un compte, vous aurez besoin de votre passeport ou de la carte de séjour et d’un numéro NIE (votre numéro d’identification des étrangers, qui peut être obtenu facilement au commissariat de la police nationale le plus proche en Espagne). Consultez nos pages de conseils juridiques pour plus d’informations sur l’ouverture d’un compte bancaire.

"Si vous achetez une propriété en Espagne, il est logique de créer un compte bancaire espagnol."

Trouvez votre nouvelle maison en Espagne.
Propriétés à vendre Costa del Sol

Les impôts

Si vous achetez une propriété en Espagne, vous devrez payer des impôts sous une forme ou une autre. Ce que vous avez à payer dépend de votre situation, mais voici un guide simplifié

Impôt sur le revenu —Impuesto sobre la Renta de las Personas Físicas (IRPF)

- Non-résident Vous devrez payer l’impôt sur les revenus espagnols, comme vos revenus locatifs de vos biens ou obtenus grâce à un job d’été.

- Résident: Si vous passez 183 jours ou plus par an en Espagne, vous serez considéré comme résident. Cela signifie que vous devrez payer l’impôt sur le revenu en Espagne sur la totalité de votre revenu mondial.

La taxe sur la valeur ajoutée — Impuesto sobre el valor añadido (IVA)

C’est l’équivalent de la TVA britannique, mais à des taux légèrement inférieurs… Elle est comprise dans le prix de la plupart des produits dans les magasins.

La création d'un compte bancaire espagnol doit être prise en considération

Impôt/droits sur les donations et les successions – Impuesto sobre sucesiones y donaciones

Payable sur l’héritage dans le monde entier... Il est extrêmement important de consulter un expert pour tirer pleinement parti de toutes les déductions possibles.

Demandez conseil à un expert

Impôt sur l’activité économique/taxe professionnelle – Impuesto sobre actividades económicas (IAE)

L’IAE doit être payé par les entreprises, les entreprises individuelles et les travailleurs indépendants, mais uniquement si votre chiffre d’affaires annuel dépasse 1 million d’euros. Le gouvernement a modifié la loi en 2003 pour encourager la croissance des petites et moyennes entreprises.


Impôt sur les sociétés — Impuesto sobre Sociedades

Entre 30 % à 35 % d’impôt payé sur les bénéfices réalisés par les sociétés en nom collectif et par les sociétés immatriculées.

Plusieurs autres impôts pourraient vous concerner, selon votre situation. Consultez un conseiller fiscal si vous n’êtes pas sûr.

Consultez nos pages de conseils juridiques pour plus d’informations sur la taxe foncière et sur les impôts sur le revenu ainsi que sur les avantages fiscaux pour les résidents.

Demander votre pension à l'Espagne

Les retraites et la déclaration de votre retraite du RU depuis l’Espagne

Vous pouvez demander à percevoir votre retraite tout en vivant en Espagne. Si vous n’avez pas encore atteint l’âge de la retraite, vous devrez solliciter votre retraite à votre caisse de retraite et lui demander de calculer votre retraite théorique afin de savoir quel sera le montant de la retraite auquel vous aurez droit.

Vous pouvez les contacter au 0845 300 0168 (depuis le Royaume-Uni) ou au (+44) 191 225 4811 (depuis l’étranger). Ce site fournit de nombreuses informations pour votre demande de pension au Royaume-Uni depuis l’étranger à : www.thepensionservice.gov.uk. Cliquez sur le lien du Centre international des pensions, puis choisissez l’Espagne dans la liste des pays.

Vous n’aurez pas de difficulté pour que votre pension britannique vous soit versée en Espagne. Il vous suffit de remplir un formulaire E121, disponible sur le site des Impôts. En général, si vous êtes un non-résident passant moins de 183 jours par an en Espagne, votre retraite sera imposée au Royaume-Uni. Si vous êtes un résident ou un résident fiscal (c’est-à-dire si vous passez plus de 183 jours par an en Espagne), vous serez imposé en Espagne.

Service des retraites des fonctionnaires

La seule exception à cette règle concerne les pensions de la fonction publique. Dans ces cas, votre retraite est uniquement imposable au Royaume-Uni.

Retraite de l’État britannique

La pension de l’État britannique ne compte pas comme une retraite de fonctionnaire. Elle est libre d’impôt au Royaume-Uni, mais imposable en Espagne si vous êtes un résident ou un résident fiscal. Elle vous est versée en livres sterling, mais vous pouvez la virer sur votre compte bancaire en Espagne si vous le souhaitez.

Prendre sa retraite en Espagne


Les retraites privées

Cela peut être compliqué, car la définition des contrats d’assurance-vie est assez vague en Espagne, alors vous aurez certainement besoin de conseils. En général, vous verrez que vos rentes de ces contrats d’assurance-vie sont imposées assez favorablement en Espagne.

Retraite de l’État espagnol

Si vous êtes un employé ou un travailleur indépendant en Espagne, vos cotisations à la Sécurité sociale vous donnent droit à une pension de l’État. Comme cela n’est peut-être pas assez pour vivre au Royaume-Uni, il est donc préférable de prendre d’autres dispositions.

Plus d’informations sur les pensions et la retraite en Espagne.

Recevez nos mises à jour régulières par courrier électronique

Voudriez-vous trouver le bien parfait pour vous ?

Ce site utilise des cookies... Les cookies sont de petits fichiers qui aident à améliorer votre expérience sur notre site. En naviguant sur notre site, vous acceptez notre utilisation de cookies. A propos des cookies Accepter et fermer

Trouver une propriété

Choisissez la langue

Partager

Voulez-vous en savoir plus? Demandez-moi

Helena Monks

Helena Monks
Service client

Espagne +34 951 272 743
Numéro gratuit depuis le RU 0800 066 27 83

Planifier une visite et l’équipe VIVA s’occupera du reste!

Helena Monks

Helena Monks
Service client

Voulez-vous en savoir plus? Demandez-moi.

Helena Monks

Helena Monks
Service client

Découvrez les tendances immobilières sur la Costa del Sol

Mon compte


Créer un compte

Réinitialisez votre mot de passe

Saisissez votre adresse e-mail


S’abonner